Archives de Catégorie: Pythie

Qui est la pythie ? [Partie 2]

D’après cette page Wikipédia, il y a tout une marche à suivre pour consulter le dieu Apollon via la pythie. Dans un premier temps, le consultant qui ne pouvait être que de sexe masculin s’acquittait d’une taxe et était mené au temple d’Apollon. La pythie, qui s’était purifiée auparavant, l’attendait assise sur un trépied. Le consultant devait alors faire un sacrifice sanglant où la victime devait trembler. Si celle-ci n’effectuait pas ce geste, la demande était annulée puisque ceci était un signe de refus du dieu. Si tout se passe comme prévu, le consultant posait alors sa question. La pythie y répondait sous un état second et les deux prêtres du temple d’Apollon devaient interpréter ces paroles pour enfin donner une réponse au consultant.

La transe qui s’empare de la prêtresse  lors de ses prédictions est dû selon ce site, qui nous transmet des définitions, à une fissure sous le temple d’où s’échappe des volutes de fumées hallucinogènes.

Fissure sous le temple, image qui vient du forum ci dessous.

Ou bien comme l’indique ce site, qui est le même forum que dans l’article précédent, à un manque d’oxygène dans l’air à cause du méthane et du CO² qui s’échappaient de ladite faille comme vous pouvez le voir sur l’image qui viens aussi de ce forum.

Ses prédictions se font toujours par grands cris et gestes comme si elle était possédée par le dieu Apollon. Son pouvoir de décision était assez fort puisque un bon nombre de consultants parcouraient des milliers de kilomètres pour l’interroger.

Par ailleurs, ce blog crée pour le plaisir du savoir, nous indique que la pythie était « choisie à l’origine parmi les plus belles et chastes jeunes filles. A la suite d’un enlèvement, on les remplaça par des femmes d’âge mûr qui se relayaient pour rendre les oracles à Delphes dans le temple d’Apollon ».

B.R.

Poster un commentaire

Classé dans Apollon, Pythie

Qui est la pythie ? [Partie1]

La pythie est une coutume grecque qui a lieu dans le sanctuaire de Delphes, et plus précisément dans le temple d’Apollon. On va essayer de traiter les différentes définitions que nous avons pu trouver. Notre article sera en deux parties, la deuxième étant plus axée sur les prédictions.

Coupe attique à figures rouges (vers 440 av. J.-C.), peintre de Codros. Berlin, Staatliche Museen 2538. Dessin.

Coupe attique à figures rouges (vers 440 av. J.-C.), peintre de Codros. Berlin, Staatliche Museen 2538. Dessin, consultée le 23/02/2012

Tout d’abord, sur le site de Wikipedia, on a une vue globale de la situation de la pythie au sein du groupe des Oracles. De même celui-ci fait par Dicoperso, vous donnera une définition d’ensemble assez clair : « Les Grecs donnaient le nom de Pythonisses à toutes les femmes qui faisaient le métier de devineresses, parce que le dieu de la divination, Apollon, était surnommé Pythius, soit pour avoir tué le serpent Python, soit pour avoir établi son oracle à Delphes, ville primitivement appelée Pytho ».

Ensuite, ce lien est un forum, nommé Mystère du monde, qui regroupe différentes informations telles que  l’historique de la pythie, qui peut être mis en lien avec le site précédent. Vous pouvez aussi accéder à la fin de la page à une vidéo qui montre une sorte de reconstitution de la pythie et qui permet aussi de compléter la vue d’ensemble du site de Delphes.

Enfin, vous pouvez consulter ce site, qui met en avant les différences entre la pythie et la sibylle, qui sont souvent floues dans notre esprit. L’article est plutôt bien écrit et très facile à lire. Pour aller plus loin sur les différences entre ces deux notions, nous pouvez consulter ce site qui est fait par le Dr Bernard Auriol. Celui-ci est par contre beaucoup plus complexe.

B.R.

Poster un commentaire

Classé dans Pythie